PAR QUOI COMMENCER UNE FOIS QU’ON A L’IDEE ?

PAR QUOI COMMENCER UNE FOIS QU’ON A L’IDEE ?

 

Se lancer dans la création d’une marque de cosmétiques peut paraître extrêmement compliqué lorsque nous ne sommes pas du milieu et ne maitrisons pas du tout la réglementation à ce sujet.

Bien que la réglementation relative à la mise sur le marché d’un produit cosmétique soit extrêmement complexe, ce n’est bien évidemment pas insurmontable sinon rares sont les personnes qui se lanceraient dans ce domaine. Or il se crée de nouvelles marques chaque jour, donc si les autres l’ont fait vous le pouvez aussi assurément.

A travers cet article, je ne vais pas vous apporter de réponses types, ni de plan structuré étape par étape de ce que vous devez faire une fois que vous avez l’idée. 

Je vais vous partager ce que MOI j’ai fais et que je vous conseille de faire pour structurer dès le départ votre projet.

La faisabilité du projet

Formuler des produits d’épilation demande des connaissances et des compétences spécifiques pour la manipulation de certaines matières premières et la réalisation d’un produit fini. De ce fait, bien que je sache aujourd’hui formuler mes propres cosmétiques, j’ai préféré sous-traiter la formulation de ceux-ci à des experts en épilation et cosmétologie. 

Et afin de m’assurer de la faisabilité du projet, j’ai tout d’abord débuté par rechercher et comparer les différents fournisseurs présents sur le marché afin de leur soumettre mon cahier des charges et déterminer avec quel professionnel je collaborerai pour ce projet. La recherche d’un sous-traitant est l’étape selon moi la plus capitale pour votre projet. 

Je vous partagerai dans un prochain article qu’elles sont les critères non négociables que j’ai déterminé afin de sélectionner mon sous-traitant. 

Le marché

Une fois la recherche du laboratoire validé, la seconde étape pour moi consistait à m’assurer qu’il y avait bien un marché et une cible prête à acheter ce que je proposerai. Je savais que je devais rédiger un business plan mais étant complètement novice sur dans ce domaine, j’ai souhaité faire appel à une experte afin de m’accompagner sur la réalisation de celui-ci.

Et mon choix c’est rapidement porté sur l’agence MY PARTNERZ, une agence de marketing et de stratégie digitale.

Après un brief approfondi avec la fondatrice TENDRESSE BOUENISSA sur mon projet, nous avons travaillé pendant un peu plus de 3 mois sur les éléments suivants :

  • Le concept et la valeur ajoutée
  • L’étude de marché
  • Les atouts et les faiblesses 
  • La cible potentielle
  • Le positionnement 
  • L’étude de la concurrence
  • Le rétro planning
  • Le plan communication 
  • La stratégie digitale
  • La stratégie de lancement

Un travail conséquent qui a pour objectif de structurer et ordonner votre projet afin de vous donner la direction à suivre pour mener à bien votre projet.

Une étape que je considère indispensable car bien que le business plan soit très recommandé dans le cadre d’un recours à un prêt bancaire principalement, il reste extrêmement pertinent de le réaliser que vous ayez besoin d’un financement ou non. 

Vous l’aurez compris, une fois qu’on a l’idée je vous recommande vivement de travailler sur la définition de votre projet et la rédaction de votre business plan et pour cela n’hésitez surtout pas à contacter Tendresse que je vous recommande fortement.

Un business plan n’est bien évidemment pas figé dans le marbre et d’ailleurs on dit très souvent qu’un business plan à peine terminé, est déjà obsolète mais quoi qu’il en soit, il vaut la peine d’être considéré. 

La société

L’étape de la création de la société est une étape qui peut être réalisée bien plus tard mais pour une certaine raison, le laboratoire avec lequel je contractualisais souhaitait obtenir le KBIS pour des formalités administratives, j’ai donc dû m’atteler à la création de la société à peine le business plan finalisé.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents statuts juridiques et sur lequel mon choix s’est finalement porté et pour quelles raisons, n’hésitez pas à me le faire savoir, je ferai volontiers un article à ce sujet.

En espérant que cet article vous as été utile, n’hésitez pas à me dire quel sujet vous souhaitez que j’aborde prochainement sur la création d’une marque de cosmétiques.

AVEZ-VOUS DEJA SOUHAITE CREER VOTRE PROPRE MARQUE DE COSMETIQUES ?

 

Suivre:
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *